0 Items

Zoé Kabila interdit de quitter Kinshasa ?

Written by APM Team

mai 9, 2021

Zoé Kabila ne sait plus se rendre à Tanganyika. Le jeune frère de Joseph Kabila, ancien Président de la République, est « interdit » de quitter la capitale congolaise depuis deux mois. Plusieurs de ses tentatives de regagner Tanganyika ont été empêchées par la « hiérarchie », apprend-on des sources concordantes. Zoé Kabila a quitté Kalemie, chef-lieu de la province de Tanganyika, au mois de février à destination de Moanda en passant par Kinshasa. Il est retenu à Kinshasa alors qu’il s’apprêtait à rentrer à Kalemie.

Pour l’heure, la raison de son interdiction à quitter Kinshasa n’est toujours pas connu. En son absence, une motion de censure a été déposée contre lui et son gouvernement. Ne pouvant se rendre à l’Assemblée provinciale pour présenter ses moyens de défense, la majorité de députés provinciaux du Tanganyika ont voté pour sa déchéance.

L’élue de Kalemie Jaynet Kabila, sœur ainée de Zoé Kabila et jumelle de Joseph Kabila, estime que « ces choses ne peuvent guère réjouir toute personne qui aime la justice, le droit et la démocratie ». Dans un audio parvenu à la rédaction de POLITICO.CD, elle déplore aussi la démarche ayant conduit à la destitution de l’exécutif provincial du Tanganyika que dirigeait Zoé Kabila : « je ne crois pas que ce sont des choses qui peuvent vraiment égayer qui que ce soit aussi longtemps que la loi n’est pas observée et suivie. Vous savez, il y a la loi qui montre quelles voies suivre pour destituer un gouverneur. C’est inscrit dans le règlement intérieur de l’Assemblée provinciale et dans notre Constitution », a-t-elle déclaré dans cet élément sonore de 6 minutes.

Et de poursuivre : « Je pense que vous savez que cette loi n’est pas respectée. D’abord, le gouverneur lui-même n’est pas là, il est à Kinshasa où il a été retenu depuis un long moment, je pense un mois et demi. Il est parti et c’est vrai qu’il s’est entretenu avec le VPM de l’Intérieur de l’ancien gouvernement et quand il voulait rentrer, on lui a dit d’attendre et que le Président de la République voulait discuter avec lui au sujet de la province de Tanganyika. Et depuis ce jour, je crois cela fait un mois et demi qu’il est là-bas. Donc toutes ces choses se sont déroulées et il n’avait même pas l’occasion de venir, conformément aux lois de la République, s’expliquer ou présenter ses moyens de défense au sujet des griefs dont on lui reprochait. Ces choses ne peuvent guère réjouir toute personne qui aime la justice, le droit et la démocratie ».

Tshisekedi appelé à intervenir

Jaynet Kabila appelle le Président de la République Félix Tshisekedi, garant du bon fonctionnement des institutions de se pencher personnellement à cette situation afin que Zoé Kabila soit rétabli de ses fonctions et appliquer les prescrits de la Constitution. Elle l’appelle à faire « ce qui est juste ».

« Je crois le président de la République, qui est le garant du bon fonctionnement des institutions, il a la responsabilité et je crois qu’il connait très bien ces choses car ce sont des choses qui se font au vu et au su de tous. Il connaît ces choses, et comme il est le garant de bon fonctionnement des institutions, ce n’est pas seulement des institutions au niveau national mais aussi au niveau provincial et partout ailleurs, je pense qu’il doit prendre ses responsabilités en main, qu’il fasse ce qui est juste, ce qui montrera que la loi est respectée parce que nous avons notre constitution, nous savons ce qu’elle dit, il y a les lois du pays et nous savons ce qu’elles disent aussi. Et notre justice qui semble fonctionner à double vitesse, ça aussi, Il doit suivre », a-t-elle ajouté.

Source : Politico.cd | Stéphie Mukinzi

Articles Liés…

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *